to post messages and comments.

← All posts tagged hack

Coucou depuis le milieu de l'install de Debian. Depuis la console minimaliste (Ctrl-Alt-F2), pendant que ca s'installe, j'ai pu faire un cryptsetup luksOpen + mount + chroot de mon disque dur externe, lancer irssi-xmpp, et hop me voila, la couche reseau et toutes ces futilites etant deja chargees pour les besoins de l'installeur Debian. La situation est un peu surrealiste, mais pourquoi pas apres tout...

J'ai pu recuperer un acces a mon disque dur agonisant: dd_rescue pour copier la partition dans un fichier disque.backup sur un autre disque (pour eviter les erreurs materielles a tout bout de champ). Ensuite, le truc c'est que la partition est du LVM crypte via LUKS, du coup faut effeuiller: losetup pour associer disque.backup a /dev/loop0, cryptsetup luksOpen pour mapper /dev/loop0 sur /dev/mapper/disque en clair, vgchange -a y disque pour activer les partitions LVM et notamment la racine disque-root qui contient toutes les donnees (l'autre c'est la swap, on s'en fout), et enfin un mount normal pour acceder aux fichiers. Ca en fait des couches d'abstraction...

Je suis dans un hacklab au milieu de Mexico, il est 3h30 du mat, j'ai sommeil, mais je fais quoi ? J'installe et mets à jour une Ubuntu dans une Virtualbox pour finir de remplir le cache du proxy APT (Debian a précédé), pour que quand 150 geeks déchaînés vont se pointer demain la connexion internet se pète pas (trop) la gueule. Déjà on a dû "emprunter" la connexion de quelques voisins mis en load-balancing pour l'occasion car notre connexion va pas suffire... Et en attendant que tout ça se fasse, je découvre avec joie comment configurer le Grub de mon disque dur externe pour y adjoindre une iso de netinst Debian, pour transformer le disque dur en installateur Debian portable. Merci panticz.de d'ailleurs de m'avoir appris l'existence de la directive loopback pour Grub 2.